L'interview du mois : Kreo


Kreo, à gauche, Gunther Spade (DJ/Beatmaker) et Tefa (backeur), à droite

Déjà auteur de quatre projets, le rappeur Kreo n'en est plus à son coup d'essai. Après avoir sorti "Ca Yeah" en mai 2014, "Le Coeur y Yeah" en mai 2016, "Le Krunth" en duo avec Gunther Spade, son beatmaker, fin 2016, ce pur nîmois nous présente son projet solo "Salade Nîmoise" et nous fait entrer dans son univers au travers d'une interview que je vous laisse découvrir.

Quelles sont tes influences ? A qui tu t’identifies ?


J’ai beaucoup écouté Don Choa; les délires, les personnages, ça peut venir de là. J’ai 36 ans, j’ai commencé le rap à la fin des années 90, j'ai écouté la vague marseillaise à fond, Troisième Oeil, Carré Rouge, La FF forcément, IAM comme tout le monde. Quelques groupes aussi comme KDD, les Xmen, la Cliqua, toute cette vague de rap.. Alkpote, Jason Voriz aussi, tous ces personnages un peu loufoques, qui sortent de l’ordinaire, qui sont dans le second degré. Moi j’suis beaucoup influencé par ce rap là.


Je trouve que tes influences ont l’air similaires à celle de Neochrome, notamment avec Billy Joe, Jason Voriz, Alkpote…avec ce rap léger, humoristique voire second degré. Tu étais présent sur la mixtape Microbe ainsi que sur la net-tape de Jason Voriz, toutes deux issues de ce label, t’as jamais eu l’idée de rentrer dans leur structure ?

J’ai fait une apparition sur le projet de Jason Voriz ( Trap Manstrr) qui est en fait un morceau issu de mon album. Il préparait une net-tape, il a regroupé ses morceaux, un peu comme j